Fond’ker, première fondation des entreprises réunionnaises

Présentée le 25  septembre dernier, Fond’ker (« fond du cœur ») regroupe une vingtaine d’acteurs économiques locaux, grandes, moyennes et petites entreprises, engagées à soutenir des projets solidaires en direction des jeunes et des aînés. Une initiative que l’on doit à Shenaz Bagot, présidente de l’école de la deuxième chance de la Réunion.

Encourager à la réussite, favoriser le lien intergénérationnel, accompagner les initiatives solidaires, la Fondation Fond’ker a pour objectif la promotion des talents réunionnais. 

« L’égalité des chances est une valeur en partage, qui prend sa force dans une démarche collective et fédératrice » affirme Shenaz Bagot. En effet la Fondation Fond’Ker réunit des entreprises réunionnaises engagées sur leur territoire. Elle entend contribuer à une métamorphose sociétale promouvant le changement des comportements individuels et collectifs. Cette métamorphose a pour but de créer un lien social puissant entre les générations.

Ainsi Fond’Ker contribuera à dessiner La Réunion de demain en aidant les jeunes en décrochage, en soutenant les aînés et les sortant de leur isolement, en donnant une chance aux plus fragiles, en redonnant un sens à la solidarité, en soutenant les talents et en révélant les potentiels. Telles sont les principales missions de la Fondation Fond’Ker.

« Il s’agit pour nous d’agir ensemble pour notre territoire et de promouvoir l’égalité des chances notamment à travers la solidarité intergénérationnelle. Il s’agit aussi de fédérer pour créer des synergies à travers un engagement sociétal. Apolitique, notre fondation compte bien impulser une action porteuse pour contribuer à La Réunion de demain en toute bienveillance et positivité. »

La fondation fait un appel au mécénat, sa ressource majeure : mécénat financier, en nature ou de compétences. À noter que les entreprises peuvent bénéficier d’une réduction de l’impôt sur les sociétés correspondant à 60 % de leur don. Le lancement officiel de la Fondation Fond’ker, également soutenue par la Préfecture, sera effectif le 7  novembre prochain.

MR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *